L’éclade de moules d’Oléron au barbecue

En été, les recettes au barbecue sont de mise, d’où les installations dédiées à ce mode de cuisson retrouvées dans les centres et locations de vacances. Alors que vous avez tendance à frire les moules, il est à savoir que l’éclade de moules d’Oléron est une autre façon de préparer ce produit frais. En quelque sorte, cette spécialité moule Oleron est un genre de barbecue mollusques sur aiguilles de pin. Telle une sculpture, vous aurez l’occasion d’essayer cette recette de plein air, dans le cadre de votre voyage du côté de Royan et de l’Ile d’Oléron.

Le matériel pour bien réaliser cette spécialité de moules d’Oléron au barbecue

Il s’agit d’un plat typique du bord de mer charentais que l’on cuisine à l’occasion d’un événement festif comme une fête de village ou familiale. Les campeurs adorent également cuisiner cette spécialité moule Oleron en disposant du matériel nécessaire. Comme vous avez à faire à une recette au barbecue, l’éclade de moules d’Oléron nécessite une préparation minutieuse, avant de les faire cuire au barbecue. Pour ouvrir les moules, il faudra recourir à une architecture d’un manteau d’aiguilles sec pour chauffer les moules. Pour cela, vous pouvez confectionner vous-même avec une planche carrée en bois sur laquelle vous plantez 4 clous au centre. Disposez en croix 4 moules tête en bas pour éviter que les cendres tombent à l’intérieur. Cette position optimise l’ouverture des coquilles charnière vers le haut en forme d’escargot. Une opération à reproduire pour les autres moules. Si vous séjournez dans un camping sur l’île d’Oléron, vous pouvez emmener votre barbecue ou utiliser celui du site de vacances. Il est important de déposer délicatement les moules sur la planche, afin de les faire tenir sur leurs fentes. Il faudra ensuite constituer une spirale en tournant autour du centre dans la préparation de cette spécialité moule Oleron.

Bien choisir ses moules de l’Ile d’Oléron, l’élément essentiel pour bien faire la recette

Reconnue pour ses qualités gustatives, l’huître Marennes-Oléron peut remplacer les moules pour réaliser cette recette incontournable. Pour bien choisir ce produit du terroir, il faut tenir compte de leurs tailles, et de leurs temps de passage dans les claires. En fait, les huîtres sont classées de 0 à 5, dont les 3 et 4 sont les plus courantes. Au niveau de la qualité, la fine de claires est celle qui a passé 28 jours dans les claires pour donner ce goût unique du terroir. Les amateurs d’huîtres peu charnus peuvent opter pour cette qualité pour préparer l’éclade qui est une spécialité moule Oleron. Ensuite, vous avez la spéciale de claires qui est de forme régulière qui se caractérise par son affinage en clair qui lui confère cette texture intense. La fine de claires verte label rouge, quant à elle, est un produit de qualité supérieure, dotée d’une belle coquille. Puis, vous avez la pousse en claires label rouge, de l’huître Marennes-Oléron de très haut de gamme qui ont passé entre 4 à 8 mois en claires, d’où leur taux de chair élevé leur donnant un goût du terroir très prononcé.